Spectacles

#Spectacle

Vendredi 20 avril à 19h00 à la salle Beckett de l’Institut
Des navettes seront mis à disposition au palais des Institutions Italiennes pour se rendre à la salle Beckett
La Chambre des époux, d’Eric Reinhardt
Avec Eric Reinhardt & Mélodie Richard

Nicolas est compositeur de musique. Un jour, sa femme Mathilde apprend qu’elle est atteinte d’un grave cancer du sein. Alors que Nicolas s’apprête à abandonner son travail en cours pour se consacrer à elle, celle-ci l’exhorte à terminer la symphonie qu’il a commencée afin qu’ils unissent leurs forces dans un combat conjoint. Éric Reinhardt s’inspire d’une expérience, celle de son épouse atteinte d’un cancer du sein pendant qu’il écrivait Cendrillon, il y a exactement dix ans. Son texte est vif et radical, il nous invite à une méditation sur la puissance salvatrice de l’amour et de l’art.


#Récital de poésie en musique

Samedi 21 avril à 18h00
Avec Abdellatif Laâbi & Lola Malique au violoncelle

L’écrivain Abdellatif Laâbi, Prix Goncourt de la poésie 2009 et Grand Prix de la francophonie de l’Académie française 2011, fera raisonner ses textes sur la grande scène du Palais des Institutions Italiennes lors d’un récital de poésie. Il sera accompagné en musique par la brillante violoncelliste Lola Malique. Il partagera avec le public  diverses tonalités de sa voix poétique, ainsi que plusieurs textes inédits faisant partie de son nouveau livre, L’Espoir à l’arraché, à paraître en juin prochain aux éditions Le Castor astral.


#Rencontre musicale

Dimanche 22 avril à 16h30
Avec Marek Halter & la pianiste Nathalia Romanenko (sous réserve)

L’écrivain Marek Halter reviendra sur sa trilogie des Femmes de l’Islam qui raconte la religion musulmane à travers trois destins de femmes :  ceux de Khadija, Fatima et Aïcha. Une rencontre portée par une magnifique interprétation au piano de la musicienne Nathalia Romanenko.


#Spectacle Wadah Wedoh Echams – Pièce en darija

les vendredi 20 et samedi 21 à 19h30 au Théâtre Darna
Des navettes seront mis à disposition au palais des Institutions Italiennes pour se rendre au théâtre Darna
Texte et mise en scène de Eric Valentin
Distribution : Rédouan Akkalay, Tarek Bakkali, Abdelghani Bouzian, Nabil Dourgal, Fouad Sabban

Nizzar, jeune tangérois sans perspectives d’avenir, se condamne lui-même à réintégrer une bande de dealers de son quartier d’enfance. A travers l’incarnation de son esprit par un second acteur, la pièce met en scène les décalages entre sa pensée et ses actions, ses dénis de réalité, sa mauvaise foi ou sa lâcheté, autant de mécanismes qui font de lui une personne volontairement soumise, dont chacun cherche à abuser

Partager :